Accueilespace clients de la mercerie Se connecterContactez nous ContactBlogchargement

Le lexique du tricot : les termes essentiels à connaître

29 Juin 2019, à 14h21mn

lexique-tricot

Vous souhaitez vous lancer dans le tricot ou bien vous souhaitez vérifier certains termes courants, alors voici l’article utile : le lexique du tricot. Avec celui-ci, il est possible de comprendre le langage spécifique de l’univers du tricot.

Les termes à connaître pour commencer le tricot

Les mailles : elles correspondent aux nœuds qui se forment progressivement à l’aide des aiguilles à tricoter. Les premiers gestes à réaliser pour commencer un tricot sont concentrés sur le fait de « monter les mailles ». Concrètement, cela consiste à réaliser des premières mailles sur une seule aiguille pour former la base du tricot.

Le point : il faut savoir distinguer les mailles et les points du tricot. Le point correspond à un ensemble de mailles et de rangs. On parle alors de point mousse, de point de riz ou encore de point de blé. Ces points désignent différents motifs pour donner du style à vos créations.

Conseil : les tricoteuses débutantes peuvent vivement commencer leurs tricots à l’aide du point mousse. Une technique facile et un rendu esthétique pour se tricoter une première écharpe agréable et chaude pour l’hiver.

Un rang : il représente un ensemble de points réalisés sur une seule aiguille. Sur les modèles de tricot, il est possible de retrouver le nombre de rangs à réaliser pour confectionner une écharpe ou un pull. Vous avez aussi le nombre de mailles !

Les côtes : elles représentent les bords du tricot. Celles-ci peuvent se tricoter de différentes manières pour obtenir un rendu particulièrement esthétique pour certaines créations tricotées.

Les augmentations : cette technique consiste à ajouter des mailles au milieu ou bien à l’extrémité d’un rang. Naturellement, celles-ci viennent augmenter la taille du tricot.

Les diminutions : à l’inverse, les diminutions visent à réduire le nombre de mailles. Cette technique est utilisée lorsqu’il faut réduire la largeur ou bien l’extrémité d’un rang. Il faut bien compter vos mailles à la fin du rang !

Rabattre les mailles : le moment où il faut terminer le tricot se clôture avec le rabattage des mailles. Cela permet de finir correctement votre tricot.

Les aiguilles circulaires : elles sont aujourd’hui particulièrement intéressantes pour tricoter en rond. Les aiguilles circulaires sont reliées, généralement, par un fil en plastique.

Tricoter en rond : ce tricot est réalisé à partir d’aiguilles circulaires. De cette façon, le tricot ne possède pas de couture. Cette technique est particulièrement pratique lorsqu’il faut créer une chaussette, un bonnet ou un snood.

Un échantillon : cette étape peut paraître parfois contraignante et pourtant elle reste essentielle avant de démarrer son tricot. En effet, il faut savoir si celui-ci doit plutôtse tricoter avec des mailles serrées ou bien des mailles lâches. Cet échantillon prend alors la forme d’un carré à l’aide d’une aiguilles à tricoter avec un numéro d’aiguille particulier. Cette précision est indiqué sur l’étiquette de votre fil à tricoter. Conservez-donc vos étiquettes avant de vous lancer dans vos créations ! 

L’aiguille à laine : cette aiguille vous permet de faire les coutures à la fin de vos tricots. Elle existe en plusieurs tailles pour s’adapter à la taille de votre fil à tricoter.

Les anneaux marqueurs : ces accessoires sont de véritables repères qui s’insèrent au fur et à mesure de votre tricot, sans l’abîmer pour vous servir de repère sur un rang ou bien sur vos mailles.

Un brin : ce terme désigne l’un des deux fils de votre maille. Celle-ci est formée par deux brins de fil à tricoter. Il faut alors distinguer le brin avant qui correspond au fil placé devant soi lors du tricotage et le brin arrière, placé à l’arrière.

Un jacquard : ce tricot se produit lorsque vous utilisez plusieurs couleurs pour réaliser un motif particulier sur votre tricot.

Glisser : cette action se produit lorsqu’il faut faire passer une maille d’une aiguille à une autre sans avoir à la tricoter.